Commission Outre-mer

Odeyssa DENIS, Commissions Thématiques, Publié le 27 novembre 2023

Le 20 novembre 2023, en amont du Salon des sports, les élus ultra-marins de l’ANDES ont été accueillis à la Mairie de Paris pour un temps d’échange en présence de Patrick Appéré, Président de l’ANDES et des co-rapporteurs de la commission Outre-mer, Catherine Léonidas, Vice-Présidente ANDES et Olivier Fort, adjoint au maire de Petite Ile et Président de la CRdS (974).

Ce fut l’occasion d’évoquer les dernières actions menées par la commission dont, l’entretien avec Mme Gaddarkhan, Conseillère spéciale en charge notamment du sport au Ministère des Outre-mer. Également, les propositions de l’ANDES dans le cadre des orientations budgétaires 2024, ont été abordées. En effet, l’ANDES s’est positionnée en faveur d’une éligibilité des territoires d’Outre-mer pour la rénovation des équipements de proximité dans le cadre du plan 5 000 2ᵉ génération et non pas seulement à la construction comme c’est le cas aujourd’hui. Cette ouverture permettrait de répondre aux besoins forts, de couverture et d’éclairage de plateaux par exemple.

Les arbitrages seront réalisés prochainement via le conseil d’administration de l’Agence nationale du sport.

Enfin, en deuxième partie de réunion, le Sénateur de la Guadeloupe Dominique Théophile a rejoint les élus pour échanger sur le rapport d’évaluation des politiques publiques sportives en Outre-mer. Après un rappel du contexte et des éléments de méthodologie, l’accent a été mis sur les priorités identifiées qui sont les suivantes :

  • Une présence de représentants Outre-mer dans les instances nationales dont le CNOSF,
  • La possibilité d’obtenir une double licence pour les jeunes qui ont un parent en métropole (et cela pour toutes les disciplines),
  • Considérer les jeunes sportifs de Haut-niveau comme des étudiants afin de bénéficier de LADOM,
  • Lancer une expérimentation « nouvelle formule » du Pass’sport en Outre-mer,
  • Former les agents de catégorie C avec le CNFPT pour l’entretien des équipements (besoin de professionnalisation),
  • Disposer d’une bonification des subventions pour les projets qui font une place importante à la pratique féminine et au handicap.

Ces propositions doivent être discutées avec le ministère des Sports et des JOP et le ministère des Outre-mer afin de définir, pour le début d’année 2024, un plan d’action en 10 mesures pour l’Outre-mer. À suivre !


ANDES | Commissions Thématiques

Laisser un commentaire

Agenda

18jui

Matinales ANDES sur « La Grande Cause Nationale 2024: des opportunités à saisir pour les collectivités » « 

18jui

Cycle de formation ANDES/OLBIA session n°5 « Les évènements sportifs »

20jui

CA + AG de l’Agence nationale du Sport

20jui

Commission ANDES Sport Professionnel