Coronavirus – L’ANDES et l’AMF sollicitent la Ministre des Sports

ANDES, , Publié le 17 avril 2020

Afin d’anticiper au mieux le post-confinement, l’ANDES et l’AMF ont adressé un courrier qui alerte la ministre des Sports, Mme Roxana Maracineanu, sur les reports des compétitions, les impacts sur les collectivités locales et les associations. Retrouvez ci-dessous l’intégralité du courrier envoyé ce jour :

Madame la Ministre,

Dans le contexte de la crise sanitaire exceptionnelle actuelle, tous les clubs, qu’ils soient amateurs ou professionnels, ont cessé leurs activités.

La question de la reprise des divers championnats est prégnante. Bien que certaines fédérations aient d’ores et déjà statué sur la fin de la saison, d’autres envisagent de maintenir leurs compétitions. Les ligues professionnelles sont encore dans l’expectative et planifient des matchs au-delà du 30 juin afin de finir leurs championnats.

S’il n’est pas du rôle des collectivités locales de définir les conditions de clôture de ces compétitions, celles-ci seront impactées au premier plan en tant que propriétaires et gestionnaires de la quasi-totalité des équipements utilisés.

À ce titre, nous souhaitons attirer votre attention sur les conséquences du report éventuel des compétitions durant la période estivale.

En effet, il sera nécessaire de désinfecter les équipements sportifs dès lors qu’ils ont été utilisés pour l’accueil et le confinement de publics démunis, d’effectuer les vérifications de sécurité et de contrôle des installations et surtout de réaliser les travaux de réparation, de maintenance des équipements qui ont d’ores et déjà été planifiés et contractualisés avec des prestataires, ou l’utilisation des équipements pour d’autres manifestations ou activités.

Pour ces raisons, nos associations d’élus souhaitent attirer votre attention sur :
– La nécessité d’une harmonisation des positions entre toutes les fédérations au niveau national pour une transmission rapide à l’ensemble des collectivités territoriales ;
– L’impact financier majeur de la crise sanitaire que le pays traverse actuellement, qui aura des répercussions sur les clubs amateurs et professionnels ;
– Les difficultés financières des collectivités territoriales qui vont s’aggraver et ne leur permettront pas de soutenir les clubs et associations sportives.

D’autre part, nous estimons qu’il serait nécessaire de mettre en œuvre des dispositions d’allègement des charges et des prélèvements pour les clubs amateurs afin de leur permettre de faire face à l’actuelle situation et d’accorder aux collectivités territoriales une plus grande souplesse concernant la mise en conformité des règles fédérales relatives aux équipements sportifs pour les deux prochaines saisons.

Enfin, il est important de noter que les collectivités locales qui sont impactées par cette crise sanitaire, ne pourront également supporter l’ensemble des difficultés des clubs amateurs et des clubs professionnels.

Vous remerciant de l’attention que vous porterez à nos demandes, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos respectueux hommages.

Marc SANCHEZ                                                                            François BAROIN

Président de l’ANDES                                                             Président de l’AMF


ANDES

Laisser un commentaire

Agenda

10fév

Etats généraux de la filière aquatique

14fév

Trophées de l’inclusion par le sport

14fév

Cycle de formation « S’approprier les enjeux stratégiques du sport » – Session 2: Projet Sportif Territoriale

14fév

Club sport sur le thème « Sobriété énergétique dans le sport »