L’ANDES présente à la réunion LF2 basket et Collectivités

Odeyssa DENIS, , Publié le 28 avril 2023

L’ANDES présente à la réunion LF2 basket et Collectivités

En marge des Finales de Coupe de France féminines et masculines de basket, au siège de la Fédération Française de Basket-Ball, samedi 22 avril 2023, l’ANDES et les collectivités étaient conviées à un temps d’échanges précisant les évolutions règlementaires en Ligue Féminine de Basket et auxquelles la LF2 devait se préparer.

Une démarche, encore trop originale aujourd’hui mais qui va dans le bon sens de la collaboration salué par l’ANDES, intéressante qui a permis d’associer les élus locaux et leurs clubs autour des enjeux de développement du 2ᵉ niveau national afin qu’il ne soit pas décroché du 1er niveau (LFB) en pleine croissance. Pour rappel, le budget moyen de la LF2 est 3 fois moindre que celui de LFB. L’objectif de la FFBB est bien de maintenir 2 divisions de très haute qualité et continuer d’avoir des athlètes performantes.

Si en LFB, les composantes principales des budgets sont de l’ordre de 50% en partenariats et de 33% en subventions publiques, le schéma est inversé en LF2. Lucide face à la situation économique des collectivités locales et partageant la nécessité de développer des ressources privées, la LFB travaille à une meilleure professionnalisation des clubs et attractivité du produit. Par conséquent, en présence de Jean-Pierre Siutat, Président fédéral, et de Carole Force, Présidente de la LFB, ont été présentés les axes forts identifiés :

  • Une refonte du processus de labellisation des centres d’entrainement où un 1er niveau viendrait supplanter celui actuel (qui deviendrait n°2) et serait nécessaire d’obtenir pour accéder en LFB ;
  • Le recrutement d’un salarié extra-sportif à temps plein ;
  • L’installation d’une panneautique Leds de 10m linéaires obligatoires, 12m recommandés.

Les collectivités ont globalement salué la démarche et reconnu l’intérêt de ne pas voir décrochée la LF2 vis-à-vis de la LFB, avec un processus de labellisation qui permettrait d’être une force d’attractivité, notamment dans certains territoires ruraux, et éviter une certaine fuite des talents.

En revanche, il a été rappelé la nécessité de s’inscrire dans la durée et de respecter la temporalité qui incombe aux collectivités locales, particulièrement en inscrivant les projets d’investissement dans des PPI, et de mentionner que ces investissements sont de la responsabilité des clubs, bien que qu’il soit naturellement prévisible que les collectivités soient par la suite sollicitées.

Enfin, un appel à la vigilance est appelé pour que les différents besoins exprimés soient au maximum en cohérence avec les autres disciplines évoluant dans les mêmes espaces mutualisés, de surcroît lorsqu’il s’agit de la même discipline (LFB et LNB par exemple).


ANDES

Laisser un commentaire

Agenda

21mai

Matinale ANDES « Les fonds européens »

21mai

Cycle de formation ANDES/OLBIA session n°3 « Financement et modèle économique »

22mai

Journée France en Forme Occitanie

27mai

CA + AG du CNVAS