Sondage ANDES – Reprise des Activités Physiques et Sportives

Odeyssa DENIS, , Publié le 27 mai 2020

Dans le cadre de la reprise des activités physiques et sportives le 11 mai, l’ANDES a réalisé un sondage flash du 18 mai au 22 mai avec 138 retours. L’objet était de recueillir les premiers ressentis des élus locaux sur leurs difficultés d’application et de gestion de cette période d’urgence sanitaire liée au COVID-19.

La synthèse des retours est la suivante :

1- Les équipements sportifs

-> 30% des villes ont rouvert leur équipement le 11 mai. Les principales raisons pour lesquelles elles n’ont pas ouvert leur équipement sont les suivantes :

  • 35.2% : un besoin de clarification de leur responsabilité
  • 27.2% un délai trop court de mise en place
  • 10.5% manque de moyens
  • 8.845.% en zone rouge
  • Autres points : manque de lisibilité, mise en place de la nouvelle équipe municipale, redéploiement des effectifs

-> Les communes prévoient de réouvrir leur équipement plutôt :

  • En juin : 57.5%
  • En juillet :  13.8%
  • En aout : 13.8%
  • En septembre : 15%

-> 80% des sondés satisfaits du guide équipements, parmi ceux qui ne sont pas satisfaits, les raisons sont les suivantes :

  • 45.9 % en raison de la difficulté de l’application du protocole
  • 21.6% délai trop court
  • Autres : difficultés d’interprétation, absence de disciplines concernées

-> Leurs principales difficultés depuis la reprise des APS le 11 mai sont :

  • 39.6 % : la pression des associations/fédérations
  • 27.4% : contrôle du respect du protocole
  • 19.8% : l’application du protocole

-> Concernant les complexes aquatiques, elles prévoient de les rouvrir :

  • 51.1% : Des que possible
  • 31.1% : A partir de début juillet
  • 8.9% : Pas du tout
  • 8.9% : En septembre

-> Leurs principales difficultés dans les complexes aquatiques sont :

  • 68.8% : la mise en application du protocole sanitaire
  • 9.2% : la gestion du déficit d’exploitation des piscines
  • 4.5% : recrutement personnel saisonnier

2 – Budget

-> 58.2% des collectivités ont voté le budget sport 2020

3- Soutien aux associations

-> 62% des collectivités ont pris des mesures exceptionnelles pour aider les associations, parmi lesquelles :

  • 63% pour le maintien des subventions initiales malgré l’arrêt des activités
  • 7% pour l’avance de subventions

4- Sport professionnel

  • La quasi-intégralité des répondants ayant un club de sport professionnel a pris des mesures spécifiques de soutien (seule une collectivité est en attente à ce jour).
  • Ces aides se traduisent principalement par un maintien des subventions et un report ou annulation de la redevance domaniale.

5- Grands évènements sportifs internationaux

-> La position des collectivités :

  • 56% des collectivités maintienne les subventions dans leur totalité comme prévu
  • 14% décale les évènements
  • 8% en réflexion
  • 4% refus de maintenir l’évènement

ANDES

Laisser un commentaire

Agenda

17avr

Commission interne JOP Paris 2024 ANDES

23avr

Matinale ANDES « le guide sport à l’école »

23avr

Cycle de formation ANDES/OLBIA Session 1 « Acteurs et gouvernance du sport »

26ème congrès national ANDES